PSYCHOLOGIE CLINIQUE

 

Le terme clinique trouve ses origines dans le vocabulaire médical. Il signifie “qui s’observe au chevet du patient alité“ (de cliné, le lit en grec).

La psychologie clinique s’appuie donc sur l’observation directe du patient par l'analyse approfondie de son comportement dans différentes situations. C’est à dire que le psychologue clinicien s’attache à ce qui fait signe chez le sujet, et ce peut être une infinie possibilité de manifestations.

 

Mes études universitaires et mon travail personnel partent d’une solide base analytique. Peu à peu ma pratique s’est enrichie des différents éléments cliniques rencontrés au fil de mes observations et aussi grâce aux diverses thérapies dont j'ai bénéficié.* 

Que ces pépites viennent éclairer, compléter, confirmer ou même infirmer mes hypothèses personnelles, toujours elles renouvellent mon intérêt profond et entier pour ces différents sujets profondément liés à l’humain et à la condition humaine, au sens tout à fait premier du terme.

 

La spécificité de mon approche clinique est d’inclure dans ma “lecture“ du sujet la réalité historique de ses origines, autant personnelles que générationnelles, les événements cycliques familiaux et individuels et bien sûr, les maux de son corps.

 

 

*Psychogénéalogie, hypnothérapie, thérapie de groupe, constellations familiales, programmation Neuro-Linguistique (PNL), Communication Profonde Accompagnée (CPA).  

 

© 2016 par Sophie Jacquet-Audebert  / Créé avec Wix.com